Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Oct

3e temps de Grand Corps Malade

Publié par Pouish  - Catégories :  #Musique québécoise

Manifeste, fraternité et harmonie

 © Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2010

 

Pochette de 3e temps

3e temps de Grand Corps Malade, alias Fabien Marsaud, est disponible depuis le 19 octobre au Canada. Toujours engagés, ses slams s’attaquent à l’injustice sociale; mais ils sont, maintenant, teintés de sérénité. Un signe que la collaboration de Charles Aznavour et ses activités philanthropiques ont influencé le célèbre slameur. Par sa présence éducative à travers diverses institutions, Fabien Marsaud réaffirme son désir de rester proche de son public au lieu de devenir une vedette inapprochable.

 

 

Dès les premières phrases, Grand corps malade nous invite à le suivre dans son quotidien. Il nous raconte les moments qu’il a vécu lors de sa dernière tournée et lors de ses périodes d’écritures. Il nous parle aussi de ses fréquents passages dans des établissements d’enseignement, dans des résidences de vieillesse et dans des maisons de détention. Ces expériences renforcent son plaisir de slammer sur scène; près de nous.

 

Dans la chanson, l’école de la vie, il établit une comparaison poétique entre les différentes sphères de notre vie et les différentes matières enseignées. Le monde scolaire, Fabien Marsaud le connaît bien. Il inculque le slam aux élèves français de plusieurs écoles.

 

 

 

Manifeste

Il nous raconte, dans la pièce Éducation nationale, les conditions difficiles d’apprentissage des élèves dans certains quartiers défavorisés. Il témoigne, à l’aide d’exemple, que l’inégalité des ressources entre les écoles constitue la principale cause de leurs difficultés d’apprentissage et de la détresse des enseignants. Il apporte des solutions pour contrer ce système à deux vitesses qui met en péril l’avenir des jeunes en France. Au Québec, le même problème existe. Le taux de décrochage est aberrant, tandis que la plupart d’entre nous considèrent le réseau privé comme meilleur que le réseau public. Des écoles pour les riches, et d’autres, pour les pauvres.

 

Mais le système scolaire n’est pas le seul problème en France. Grand Corps Malade pourfend aussi ce qui brime son pays de devenir plus fraternel, plus humain et ouvert aux différences. Il réussit à communiquer ses messages humanistes d’une manière positive grâce à son utilisation recherchée et fignolée de la langue française.   

 

Fraternité et harmonie

Fabien Marsaud a invité le grand Aznavour à chanter Tu es, donc j’apprend, la chanson la plus représentative du message de son nouvel album. La chanson se veut un hymne à l’acceptation de l’autre et à l’ouverture à la différence qui permet d’enrichir notre vie et de grandir. Comme Aznavour le chante, accompagné par Grand Corps Malade : ♫♩♬ « L'homme est un solitaire qui a besoin des autres • Et plus il est ouvert et plus il devient grand » ♪♬♫

 

 

 

Téléchargez l’album 3e temps de Grand Corps Malade sur iTune 

(pochette digitale incluse) 


Voici le lien vers le magasin iTune de France

 

 

 

 

 

 

Une entrevue réalisée par Thomas Clément de Tomcast sur Le Post.

 


Grand Corps Malade
envoyé par clemtom
Commenter cet article

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.