Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Jun

Bande dessinée : La légende de Samly Musashi

Publié par Alexandre Boulet  - Catégories :  #Littérature : critique et création

La bande à Musashi pour la délivrance des adeptes d’Ayato

 © Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2011

 

Capture-d-ecran-2011-06-06-a-19.01.32.jpg
De l’imaginaire complice de Bung, le scénariste, et de Mierin et Karamel, deux illustrateurs professionnels, est nées la légende de Musashi. Une bande dessinée fantastique qui se développe autour d’une mission de sauvetage des Sushimens assujettis par une troupe de ninjas régentée par Ayato. Musashi et ses alliés Toshiro, Dame Nausicaa et Mamoru sont à l’origine de cette mission de sauvetage qui vise à contrecarrer le noir dessein de ce chef ennemi. La bande dessinée en développement continu comporte 43 pages que vous pouvez lire sur le site internet des artistes.

 

Cette bande dessinée frappa à la porte de ma boîte de courriel par l’entremise de Bung. Il me demanda de lui donner mon opinion sur sa création dans le temps où je relatais mon expérience de l’exposition Indiana Jones et l’aventure archéologique. Cette aventure muséale terminée, j’ai eu le loisir de lire leur œuvre littéraire. La qualité du scénario et le réalisme des illustrations m’ont enchanté et m’incitèrent à vous la présenter.

 

Débute... la légende...

Le groupe de héros composé de Musashi, un amphibien humain capable d’exploits guerriers grandioses, de Dame Nausicaa, sa fille adoptive, de Toshiro, un vieux sage expert dans le maniement de l’épée, et du robuste guerrier Mamoru campent dans une forêt à la tombée de la nuit après que Musashi eut abattu un ninja qui les espionnait du sommet d’un arbre.

Au matin, le groupe réalise que Dame Nausicaa les a quittés pour poursuivre sa propre aventure qui l’amène sur une plage initiatrice où un jeune prisonnier subit une évaluation pour devenir ninja. Dame Nausicaa délivre l’enfant des griffes de son maître en un coup d’épée. Puis les deux nouveaux partenaires s’enfuient en longeant une falaise pour se retrouver dans le campement ennemi. Ils sont désireux de découvrir ce que les adeptes d’Ayato complotent, mais une troupe de ninjas les repères; ce qui force Dame Nausicaa à se cacher, laissant le jeune fuyard aux mains des ennemis. L’enfant redevenu captif est amené de force dans une cellule de prison avec les autres Sushimens. Mais Dame Nausicaa réussit à s’infiltrer dans les rangs des ninjas et les libère tous. Tandis qu’elle s’enfuit du repère avec les libérés, un magicien maléfique invoque les esprits de la nature pour semer le chaos alors que Musashi et Toshiro combattent dos à dos contre une armée de ninjas.

 

Lorsque l’issue de la lutte semble obscure pour la bande de Musashi, des flibustiers apparaissent sur mer et bombardent la troupe des ninjas. Dame Nausicaa désire, elle, s’entretenir avec le magicien aux noires ambitions.

 

Que la légende continue

Capture-d-ecran-2011-06-06-a-19.18.03.jpgLe souci du détail des illustrateurs apporte un vif réalisme à cette bande dessinée en noir et blanc. Le niveau de rédaction rejoint ce souci de qualité par ses vers alexandrins à partir de la 28e planche. Malgré quelques personnages stéréotypés comme la guerrière en petite tenue (quoique plutôt plaisante) et certaines difficultés de compréhension due au caractère soutenu du scénario (gardez votre dictionnaire à proximité!), j’attends avec impatience la suite.

 

Voici la bande dessinée que vous pouvez lire soit sur mon blogue ou sur leur site internet. Rendez-leur une petite visite et écrivez-leur un petit mot si vous aimez, ils en seront heureux.

Les illustrations de cette article sont une création de Mierin et Karamel

Commenter cet article

Bung 13/06/2011 23:19



Salut Alex !


Avant tout, mille bravos pour ton blog. Je l'ai survolé et j'ai été impressionné par la pléthore d'articles que tu as écrits. Tout passe par l'oesophage du Pouish: le docteur Jones, Miss
Blanc-Sec, l'île de Pâques, la culture celte et des dizaines d'autres sujets dont je n'avais jamais entendu parlé. Mais qui te paye pour ce travail herculéen? L'UNESCO? La CIA? Le Vatican?
Personne?!! C'est donc la seule passion qui te motive! Alex Boulet, fervent prêtre d'Athéna, prosélyte infatigable des arts et des lettres, généreux missionnaire qui nous a communiqué la vraie
foi en la Culture, tu as condescendu à toucher de ton doigt thaumaturgique la chétive esquisse de bande dessinée que j'avais soumise à ton haut examen, et l'a drapée du rayonnement intersidéral
de ton blog. Je considère donc avoir contracté une dette astronomique envers toi, laquelle ne sera acquittée que lorsqu'à ton prochain passage à Paris, je t'aurai payé un verre.


Hug!


Ving 



Alexandre Boulet 14/06/2011 04:03



Ta plume est toujours aussi fantastique et débordante de richesse. Merci pour ton immense encouragement lors de cette quête du sens littéraire. J'attends avec impatience la suite de ton oeuvre
maintenant légendaire...



À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.