Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Aug

Critique : Filière 13

Publié par Pouish  - Catégories :  #Cinéma

Éclatez-vous, mais restez positif!

© Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2010

Filière 13

Photo de la répétition ou Patrick Huard discute avec Paul Doucet et Claude Legault 


Patrick Huard, le réalisateur des trois petits cochons, nous présente cette

fois, Filière 13 avec le même trio de comédiens que son premier film.

Son histoire nous amène à la rencontre de Thomas (Claude Legault)

Jean-François (Guillaume Lemay-Thiverge) et Benoît (Paul Doucet), qui

vivront, ensemble, plusieurs péripéties à la suite d’une grave faute

professionnelle de la part de Thomas. La comédie dramatique se veut un

drame psychologique même si les scènes humoristiques abondent.

 

Filière 13

Claude Legault en tournage

 

Par la présence de Claude Legault, le pilier du film, le public doit s’attendre à

une comédie plus dramatique que les autres comédies de l’été. Des thèmes

comme la dépression, la phobie sociale et la rupture amoureuse inattendue

représentent des sujets plus dramatiques qu’humoristiques. Mais les

bouffonneries de Guillaume Lemay-Thivierge réussissent à alléger la tension

dramatique avancée par Claude Legault et déclenchent de grands et soudains

éclats de rire.  

 

Une comédie?

Filière 13

 La bande-annonce du film nous induit en erreur.Elle nous montre une

comédie dans un style similaire aux trois petits cochons avec André Sauvé pour

amplifier sa nature comique. Or, il n’apparaît que quelques fois dans le film. Les

scènes de la bande-annonce où il est présent constituent presque l’ensemble de

sa présence. Lorsque le spectateur commence à regarder le film, il réalise

qu’il regarde un drame traité avec un ton comique et léger. Le mal est causé,

le cinéphile se sent trompé et le film lui laisse un goût d’amertume.

 

Un drame comique

Filière 13

Répétition de Claude Legault et de Paul Doucet

 

Malgré qu’il ne soit pas la comédie de l’été, il aborde un sujet important pour

notre société, soit la détresse psychologique au travail. On découvre au long du

film, grâce au Dr Clermont (André Sauvé), les troubles émotifs que vit chacun

des trois personnages principaux. Ils tenteront à travers une suite de péripéties,

plus extravagantes les unes que les autres, de surmonter leur état d’âme à la

dérive. Ils visent tous le même but : se libérer, fuir le quotidien et fuir leurs

émotions négatives; soit par l’usage de drogues, de médicaments, d’alcool ou

d’évènements particuliers comme un rave. 

 

Alors pensez-vous aller assister au film? Donnez votre opinion! 

*** La semaine prochaine, lisez sur mon blogue L'univers de Patrick Huard, les personnages de filière 13.***

 

Commenter cet article

lisette 11/08/2010 17:46



Ta pensée est très bien exprimeé et je ne pense pas que ça empècherait quelqu'un d'aller voir ce film.



Pouish 12/08/2010 04:35



Merci bien pour votre commentaire. En effet, mon but est de donner un avis juste sur la parcelle de culture que je critique. Loin de vouloir démolir une oeuvre, car je trouve cette attitude
autodestructive, j'essaie plutôt de comprendre l'oeuvre pour ensuite l'expliquer et dire si le résultat est de qualité ou non.



À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.