Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Sep

Critique : Leahy Leahy

Publié par Pouish  - Catégories :  #Musique celtique et irlandaise

Une famille unie par la musique!

© Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2010


 

Leahy Leahy

La famille Leahy forme un groupe musical composé de huit membres; des

Canadiens et des Canadiennes de descendance du nord de l’Irlande. Leur

grand talent nous permet de vivre, grâce à cet album, différentes

ambiances culturelles de différentes époques. Le groupe place le violon

et le piano au cœur de leurs mélodies composées de divers instruments

typiques de la musique celtique.

 

 

Donnel, le violoniste, tient le rôle de pilier au collectif. Le violon, un

instrument ardu à apprendre et à jouer, fond dans les mains de son maître

qui le manipule avec finesse, doigté et élégance. Une véritable fascination

s’opère lorsque nous réalisons la rapidité qu’il peut atteindre. La plupart du

temps, Erin, la pianiste, l’accompagne. 

 

Parmi la famille Leahy, Siobheann joue de la base, Frank de la batterie,

Maria de la guitare et Agnes du piano électronique tandis que deux autres

membres, Angus et Doug, accompagnent Donnel au violon. Que serait la

musique irlandaise sans la claquette? C’est pourquoi ils présentent souvent

des prestations de claquette qui s’inclut à l’intérieur d’une pièce musicale;

c’est alors le moment où Erin et Siobheann démontrent leur talent. La beauté

de leur style provient de la conversation de leurs instruments qui concorde

pour produire une unicité riche de sens et porteuses de message.

  

Un medley temporel et culturel

Lors de l’album Leahy, leur premier, leurs messages nous transportent dans

d’autres lieux, dans d’autres époques. Lors de la pièce The French, nous

assistons à une représentation d’une période sombre de la France, l’époque

des Misérables. Son début caractérise la déchéance et la noirceur de ce

temps. Mais elle change lorsque Donnel accélère le tempo pour la transformer

en une musique plus joyeuse, plus fougueuse.

 

The call to dance nous transporte en Irlande du Nord. La pièce débute par

des chants remplis de mystère qui servent d’appel mystique. L’appel lancé,

quelques notes de piano, très aiguës, apparaissent et servent de répliques à

cette dernière. Le cœur de la chanson se situe lorsque Erin amorce sa

prestation de claquette qui représente l’appel à la danse qui a été répondu.

 

Leahy contrebalance cette chanson spirituelle par une autre plus familière et

chaleureuse qui porte le nom d’Alabama, un air représentatif du sud-est des

États-Unis. Elle me remémore les films westerns de jadis qui furent très

populaires.

 

Je vous présente une vidéo de The call to dance présentée lors d’un spectacle

à Gatineau au Québec en 2008. Deux prestations remarquables des piliers du

groupe Donnel avec son violon enchanté et Erin avec sa claquette endiablée! 

 

 

Site web de Leahy  Écoutez quelques-unes de leur chanson sur Reverbnation

Découvrez Lúnasa, un autre groupe de musique irlandais.  

Commenter cet article

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.