Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Nov

La littérature celtique et irlandaise

Publié par Pouish  - Catégories :  #littérature celtique et irlandaise

Un voyage à travers les entrailles historiques des celtes (2/4) 

© Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2010

 

 

 

Cet article suit mon premier article sur la littérature celtique et irlandaise que vous retrouverez ici. Dans celui-ci, je décris la suite de la série de romans de Jean Markale qui s’intitule : La Grande Épopée des Celtes

 

 

Dans Le héros aux cent combats, le troisième tome de la série, l’auteur raconte le passage de l’enfance à l’âge adulte de Setenta. Cet enfant, aux prouesses hors du commun, devient Cuchúlainn le jour où il tue le chien du forgeron. Après la mort de la bête, qui servait de gardien à son peuple, Setenta est contraint de le remplacer. Il portera désormais le titre de Cuchúlainn, le chien du forgeron, le protecteur des Ulates. Le livre, La razzia des vaches de Cooley (Táin Bó Cúalnge) relate l’ensemble de ses exploits et les péripéties entourant le légendaire conflit opposant Ulster aux autres contrées d’Irlande.

 

Jean Markale, le maître des récits historiques et mythologiques a plongé une fois de plus dans les grimoires du passé pour écrire sa vision de cette période charnière de leur histoire. Voici un résumé : Maeve convoite de s’emparer du taureau féerique du peuple d’Ulster. Pour se faciliter la tâche, elle jette un sortilège aux guerriers ulates qui deviennent inaptes à se défendre. Seul Cuchúlainn semble rester indemne de l’effet du sortilège. Il acquiert donc la périlleuse obligation de se battre en solitaire contre les armées d’Irlande; et même contre un redoutable roi du monde qui désire conquérir l’île verte.

 

 À l’intérieur du tome 4, Les triomphes du roi errant, l’auteur nous transportent dans la contrée d’Antrim, près de la chausse au géant. Il nous introduit à Finn Mac Cool, celui qui a terrassé le roi du monde. Ce seigneur guerrier doué dans l’art de la magie dirige le clan des Fiana. Ensemble, ils parcourent les plaines d’Irlande pour s’assurer que l’harmonie y règne et vivent des aventures rocambolesques peuplées d’êtres enchantés et féeriques.

 

L’aventure fabuleuse se poursuit dans Les seigneurs de la brume où des druides rivaux se combattent en invoquant, par des formules magiques, les éléments de la nature. Tandis que les rois, élus selon des rites magiques, gouvernent leur contrée, les dieux surveillent de près les actions des Celtes.

 

Suite à la transgression de stricts interdits cérémonials, les rois sont bannis de leur royaume et condamnés à errer sur la plaine. Ce qui les transforme en proie facile pour les seigneurs de la brume. Ces derniers sont des chevaliers héritiers des fils de la déesse Dana des Tuatha de Danann.

Tandis que des combats surnaturels entre druides dégénèrent, un saint — Saint-Patrick – apparaît et commence son évangélisation. Elle a pour effet d’apaiser les éléments du feu, de l’air, de l’eau et de la terre et de chasser les serpents d’Irlande. Avec l’aide de ses saints, il répand la nouvelle foi qui dominera l’île que l’on appelle désormais l’île des saints et des géants.

 

Je vous invite à poursuivre votre chemin sur le sentier de la découverte de la littérature celtique et irlandaise avec : La rose secrète, du prix Nobel de littérature William Butler Yeats; et avec une introduction à la Táin Bó Cúalnge; et un conte pour enfants écrit en gaélique. 

 Si vous désirez vous procurer cette série de roman, voici le lien

Commenter cet article

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.