Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Baltëne ou l’amour grandeur nature partie 2

partie 1 ici

 © Copyright, Alexandre Boulet, 2009-2010 Tous droits réservés. 

 

         

Hugo reste figé devant ce personnage d’elfe si vivant. Il a l’impression

de parler à un véritable elfe des bois. Il scrute du regard cet elfe féminin pour

remarquer qu’elle est vêtue d’une veste en cuir avec de nombreuses poches.

Ses yeux dérivent des siens pour lorgner un talisman qu’elle porte autour du

cou qui met en valeur le contour de ses seins. Béatrice, devant les yeux remplis

de désir de Hugo, a de la difficulté à contenir son excitation et décide

d’enchaîner avec une motivation amplifiée.

 

— Tu aimes mon déguisement ? Je l’ai créé moi-même. J’étudie en design de

mode au Cégep. Je gagne de l’expérience en confectionnant des costumes pour

les joueurs.

— Quelle coïncidence ! Moi aussi je suis un designer. Je conçois des emballages

de produits informatiques pour une compagnie montréalaise.

 

   Je m’appelle Hugo. Un de mes amis m’a invité à participer, Sylvain, tu

connais ? 
Il est censé m’accueillir, mais il est absent. Ce site a l’air bien

construit. On se croit plongé dans un autre monde. Cette forge m’impressionne,

elle semble si réelle. Désolé d’avoir eu l’air gêné au début, mais j’étais surpris

qu’un elfe des bois femelle m’engage la conversation. Vous êtes censé vous

cacher, non ?

— Bof ! Tu sais Hugo, les joueurs se rencontrent le soir pour apprendre à se

connaître et revoir des amis. La vraie aventure débute demain. C’est une soirée

pour jaser autour d’un feu de camp et boire de la bière ! Mais puisque j’aime

tant mon déguisement, je le porte tout le temps ! Plusieurs me connaissent

seulement en tant qu’elfe. Que certains croient que je suis un véritable elfe

vivant dans ces bois ne me surprendrait même pas !

 

Ils se mettent à rire de bon cœur et l’atmosphère tendue cède maintenant sa

place à 
une ambiance beaucoup plus détendue et amicale. Au centre, le feu de

camp est maintenant allumé et plusieurs joueurs sont assis autour et discutent

de l’aventure de demain.

- Tu viens t’asseoir près du feu avec moi ? Je vais te présenter au groupe.

 Baltëne partie 2

Les deux nouveaux amis marchent ensemble vers le feu tandis que dans leurs

yeux, outre la lumière des flammes du feu de camp, une autre lueur oscille,

celle du désir amoureux. Assise près du feu, Béatrice présente Hugo aux autres

joueurs. Après les présentations, Hugo s’assoit sur une bûche de bois en avant

du feu et décapsule une bière. Béatrice reste debout et vient se placer en

arrière de Hugo et commence à jouer dans ses cheveux.

 

- Ah ah, je vais te faire des « dreads » ! Dis-moi, quel personnage incarnes-tu

pour l‘aventure ?

- Un ogre guerrier avec une grosse massue. J’ai une camisole avec de la

fourrure parsemée et à moitié déchirée en plus d’un pantalon, en fourrure, qui

arrête aux genoux.

- Bonne idée ! de plus, une coiffure « dreads » pour un ogre c’est l’idéal !

 

Béatrice se met à lui caresser les cheveux. En ressentant les délicates mains de

Béatrice, touchez son cuir chevelu, des frissons lui parcourent le corps. Il sent

une grande chaleur réconfortante partir de sa tête jusqu’au cœur. Hugo se

laisse dorloter un instant. Après quelques années de célibat, il ressent les mains

de Béatrice le réconforter comme une tasse de chocolat chaud par un soir

d’hiver.

 

Pendant que Béatrice lui confectionne des semblants de « dread », Hugo

regarde le feu de camp, en silence. Il aime les douces mains de L’elfe dans ses

cheveux. Béatrice lui demande si elle peut mettre une de ses billes vertes dans

ses cheveux. Hugo semble être ailleurs et ne lui répond pas. En voyant l’effet

qu’elle lui procure, elle place la bille en signe de victoire et vient se rasseoir

près de lui.

- Tes mains sont douces et délicates, Béatrice. J’ai aimé que tu joues dans mes

cheveux. J’étais bien.

Béatrice, surprise de sa réaction, se colle à lui et elle lui dit tout bas :

 - « Peut-être qu’on peut être encore mieux demain soir… si tu veux »

- Demain ?! quand ça ? Comment mieux ?

Hugo a de la difficulté à calmer son excitation.

- C’est maintenant l’heure du dodo mon cher ! Demain, l’aventure commence;

tu verras, c’est passionnant et on se reverra le soir si tu veux; on pourrait aller

au bord de l’eau… Bonne nuit.

 

Hugo serre Béatrice fort dans ses bras en ressentant ses seins, pour la

première fois, se presser contre son corps. Béatrice éprouve, à cet instant, tout

l’amour qu’Hugo lui porte déjà. Elle sent son corps chaud contre elle et pour un

instant, oublie qu’elle incarne l’elfe la plus populaire de Baltëne et redevient

elle-même dans ses bras. Elle le serre, elle aussi, fort en se blottissant tout

contre lui avant d’aller se coucher dans sa tente. 

 

Par ici pour la suite...

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.