Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 May

Film documentaire - Toucher le ciel de Guy Laliberté

Publié par Alexandre Boulet  - Catégories :  #Cinéma

© Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2012

 

Making of de la mission poétique et sociale du clown-cosmonaute

 

 

TOUCHERLECIEL affiche FR 800Avez-vous souvenir de la mission sociale et poétique de Guy Laliberté pour sa fondation OneDrop? Ce clown-cosmonaute chargé de livrer un poème à bord de la station spatiale internationale pour conscientiser le monde entier sur l’importance de l’eau? Peut-être avez-vous assisté aux spectacles à la Tohu ou écoutés l’émission spéciale à la télévision. À ce moment, nous avons tous rêvé d’être, nous-mêmes, un touriste de l’espace. Mais avez-vous connaissance de l’entraînement ardu tant au niveau physique, psychologique et moral auquel il a dû se soumettre?  

 

Ce film, réalisé par Adrian Wills et Guy Laliberté, le témoigne; alors que nous le suivons à travers les diverses étapes de sa mission qui l’amène à Roscosmos (la station spatiale russe) à Star City en Russie, où il s’est entraîné, jusqu’à la station spatiale internationale et à son retour — brutal — sur terre.

 

Le début du documentaire se concentre sur l’entraînement physique de Guy qui doit préparer son corps aux voyages à bord de la fusée et à son difficile apprentissage du russe. Le film marie l’apprentissage de Guy à son travail d’organisateur de l’événement planétaire. Événement qui le met en contact avec Yan Martel, pour la création du poème, et le célèbre groupe irlandais U2 avec lequel il s’entretient pour leur proposer d’apparaître lors de leur spectacle U2360. Le grand jour arrive. La fusée Soyouz TMA-16 s’extirpe du sol en direction de la station spatiale internationale.

 

Une bulle d’humanité dans le vide

Son court séjour à la station spatiale nous offre quelques-unes des plus belles scènes du film documentaire. D’abord des images de la station spatiale internationale, gracieuseté de la NASA, puis des images du véhicule de l’humanité par les yeux de Guy Laliberté qui regarde à travers le hublot de la fusée. Nous avons la chance d’observer ses continents, ses océans, ses couches atmosphériques... Ces scènes touchantes se concluent dans un fondu au noir dû au coucher du soleil par lequel la planète terre disparaît dans l’immensité de l’espace. Un spectacle émouvant.

 

Renaître

Son retour sur terre se compare à un voyage dans le temps. Alors qu’il entre dans l’atmosphère, Guy Laliberté regarde par le hublot, le paysage défile devant lui. La fusée gagne de la vitesse. À l’approche de l’atterrissage, la force d’attraction de la terre est si forte que les paysages se transforment en une pluie de lumière rouge-orangé jusqu’à l’impact. TouchTheSky FeuIl vient de toucher terre. À sa sortie, il respire l’oxygène de la terre, ressent à nouveau la brise et le soleil sur son visage et prend plaisir à croquer dans une pomme juteuse.

 

Le film Toucher le ciel sera à l’affiche le 18 mai. Une production de Les Films Séville.


Je tiens à remercier Films Séville et Amélie Robitaille de Roy et Turner Communications pour l’invitation au visionnement de presse. Je remercie aussi Films Séville pour les images et les vidéos.

Commenter cet article

pierrot,rêveur équitable 19/02/2013 01:47


ce fut un plaisir:)))


DANS UN CAFÉ-PHILO


COUPLET 1


dans un café philo
pour des profs des ados
où la question était
q’est-il permis d’espérer?


moi l’vieux hippie
pas invité
j’me suis levé
et j’ai murmuré


REFRAIN


faut être prêt
à mourir pour son rêve


quitte à dormir dehors
car la vie est si brève


faut être prêt
à mourir pour son rêve


qiuitte à dormir dehors
car la vie est si brève


COUPLET 2


dans un café philo
pour des profs des ados
j’ai dit mort à la mort
par la vie privée oeuvre d’art


face à leurs profs
aux yeux sans vie
les étudiants
m’ont applaudi


COUPLET 3


dans un café philo
dans les yeux des ados
j’ai vu naître l’esquisse
d’un pays oeuvre d’art,
oeuvre d’artistes


de jeunes rêveurs équitables
des milliers de pèlerins nomades


allumant des millions de rêves
par des poignées de mains insatiables


REFRAIN FINAL


faut être prêt
à mourir pour son rêve


quitte à dormir dehors
car la vie est si brève


oui moi je dors dehors
qu’importe si j’en crève


parce que déjà
ma vie privée oeuvre d’art
s’achève


Pierrot
vagabond céleste

Alexandre Boulet 07/04/2013 05:25



J'approuve ! 



pierrot rochette 22/01/2013 15:22


Guy La liberté
c'est le rêve devenu réalité


celui qui a pris la décision
de redonner à l'humanité
ce qu'il a reçu d'elle
par le biais de sa fondation


donc
un magnifique
rêveur équitable


sa mission sociale et poétique


est une goutte d'eau essentielle


à l'élévation de la planète


oeuvre d'art créée par une masse critique


de vies privées oeuvre d'art:)))


permettez-moi
de lui dédier
une de mes chansons


À CE POÈTE
DE LA BEAUTÉ DU MONDE
QU'EST DEVENU
aussi SON CIRQUE DU SOLEIL


----


DANS LA BEAUTE DU MONDE


 dans la beauté du monde
 dans la beauté du monde
 je marcherai


 deux âmes sioux m’inondent
 deux âmes sioux m’inondent


 dans votre beauté du monde
 France et Jean-René
 je marcherai


 suis devenu


 un arbre qui marche
 parce qu’il relève ses racines


 un doux vieillard
 qui le soir délasse ses bottines


 une belle jeune fille
 qui r’trousse sa jupe
 parce qu’elle dessine


 le bout d’ses pieds
 dans la rivière


 dejà fini
 l’été d’hier


 reste le canot de Jean-René
 les fruits de France et sa bonté


 sur leur galerie
 de Notre-Dame de Montaubant


 je me prépare pour l’hiver
 tel un enfant


 car mes deux ames sioux
 ont fait de moi
 un arbre-fou


 comme le canot de Jean-René
 sur la rivière Batiscan


 comme les fruits de sa belle France
 de Notre-Dame de Montauban


 je traverserai
 l’éternité
 en marchant
 la neige et le vent


 Pierrot
 vagabond céleste


www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com


http://www.tvc-vm.com/studio-direct-235-1/le-vaga bond-celeste-de-simon-gauthier
http://www.reveursequitables.com.centerblog.net


-----

Alexandre Boulet 19/02/2013 01:43



Désolé pour le délai, car ce blogue n’est plus à jour, mais continue d’être fréquenté grâce à la qualité des articles intemporels qui s’y retrouve. Merci pour cette belle chanson. 


Bonne chance pour la suite 


Alexandre pour le carnivore de la culture, Pouish. 



lisette 18/05/2012 01:39


Très bien rendu Alexandre, ça donne le goût d'aller le voir

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.