Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Sep

Info : Les croyances des Rapanouis

Publié par Pouish  - Catégories :  #Expo : L'île de Pâque

La pratique spirituelle des prêtres et des nobles

© Copyright, Alexandre Boulet, tous droits réservés, 2010

Info : Les croyances des Rapanouis (première partie)

Info : L’île de Pâque des Rapanouis

Exposition : L’île de Pâque

 

P8240157-copie-1

 

La légende du roi se poursuit avec un deuxième rêve...

 

Une autre nuit, Tu’ u ko ihu vit en rêve deux femmes, Paapa Ahiro et Paapa

Akirangi. Elles cachaient leur sexe avec leurs mains. À son réveil,

il en fit deux images plates en bois. Ces images furent reprises pour être

construites sous formes de statues. 

statue féminine  statue masculine et féminine

Moment magique et moment quotidien de leurs rituels

 

À l’été de 1770, les Espagnols débarquèrent sur l’île pour découvrir un rituel

hors du commun. L’événement se produisait chaque fois que les étoiles

centrales de la constellation d’Orion occupaient un certain angle dans le ciel.

Lors de ces journées spéciales, les Rapanouis en profitaient pour amener leur

idole sur la place publique.

Idole des Rapanouis  

Sa tête d’oiseau et son corps à moitié humain et à moitié animal

constituent un véritable objet d’art. La rareté de son utilisation signifie

qu’elle possédait une haute valeur spirituelle.

 

Voici d’autres statues utilisées lors de rituels :

 

Moaï Tangata : Les prêtres les manipulaient avec les mains. 

 Remarquez l’usure causée par la répétition du mouvement.

 statue de rituel

Certaines d’entre elles ressemblent aux totems des autochtones d’Amérique

du Nord, car elles illustrent des animaux comme des oiseaux ou des poissons

sous forme de dieux.

 animaux dieux  animaux dieux à tête d'oiseau

D’autres se portaient au cou comme des parures comme

celle-ci qui se nomme Moaï Kavakava. Elle représente l’esprit des morts.

 

Des incantations surnaturelles

Les autochtones de l’île de Pâque possédaient une écriture, mais les chantres

(des chanteurs religieux) étaient les seuls à la connaître. Elle servait à inscrire

des incantations magiques sur des objets pour les protéger ou sur de la

pierre pour jeter des sorts. 

 

Avancez ce vidéo jusqu'à 9 minutes, vous pourrez entendre parler de l'écriture

et regarder certains symboles utilisés.

Commenter cet article

À propos

Portfolio du rédacteur/ rédacteur web de Alexandre Boulet, Lieu : Montréal, Québec.